Chainlink (LINK) vise à garantir que les smart contract reçoivent des données précises de sources externes hors blockchain. 
Il le fait par le biais d’un réseau décentralisé d’oracles, chacun d’eux se voyant attribuer une réputation et soumissionner pour participer à un contrat. Leurs rapports sont ensuite agrégés et donc vérifiés pour leur exactitude. Son jeton numérique, $LINK est utilisé pour payer les opérateurs de nœuds Chainlink pour leurs services et permet à ces opérateurs de participer au réseau.